Stagiaires 2010

Kiazola Laetitia

 

Bonjour à tous, je suis éducatrice de formation et étudiante en 1ére année Conseiller conjugal et familial. Le stage que j’ai effectué à la CPSA a largement contribué à changer mon regard. En réalisant mon projet d’animation au festival du Verdur 2010, je me suis penchée sur les médecines traditionnelles, avec la curiosité de voir comment ont conceptualisait la toxicomanie dans d’autres cultures. J’ai compris alors que la réduction des risques pouvait être plus facilement abordée en passant de manière inévitable par une écoute de son propre corps et de ses propres besoins. Mais aussi par une prise de conscience, de la culpabilité sur la nuisance des produits consommés (faisant partie d’une société où on ne cesse de nous dire que tout est systématiquement mauvais en oubliant que dans d’autres pays, ces mêmes produits, sont utilisés mais d’une toute autre manière). C’est pourquoi je me suis inscrite dans une vision de Bien être ! Proposer un stand de bien être a permis aux festivaliers de se relaxer par une technique du snoezelen qui relève d’un concept du vivre à travers la sensorialité du corps, une attitude interrelationnelle favorisant la détente, le bien être, la sécurisation au service de « l’être » et du non faire.

Mon stage ce fut aussi des formations Réduction des risques, genre pluriel… qui ont élargi mes perceptions et ont contribué à un détachement des apparences, ce fut aussi des rencontres, du savoir faire, mais surtout un lieu où j’ai pu tendre ma réflexion et ouvrir mon champs d’outils. 

 

Stagiaire 2010

Claudia

Stagiaire -Conseillère conjugale et familiale

 

 Je suis claudia, étudiante en Conseillère conjugale et familiale au Campus provincial et j'ai effectué mon stage à la CPSA. J'ai apprécié mon stage lors duquel j'ai pu réaliser une animation avec ma collègue sur le " bien-être" au Verdur rock où j'ai eu des échanges avec des jeunes festifs sur la prévention de certaines substances tout en faisant attention à son corps.

J'ai pu grâce à ce stage observer le fonctionement de toute une équipe, collaborer et co-animer un groupe de jeunes à la MJ de la Bruyère.

J'ai donné un avis sur les folders des diffèrent projets et réalisé une proposition de folder pour le projet UDI.

J'ai pu participer aux réunions d'équipe, suivre plusieurs formations (Magenta, Genre Pluriel, RDR...).

J'ai pu mettre en lien ce que j'ai appris aux cours dans mon lieu de stage.

J'aimerais réaliser par la suite au sein de la CPSA des groupes d'annimation où je proposerai aux jeunes des thèmes et où, on pourra en débattre ensemble.

 

Stagiaires 2009

Maïlys : stagiaire assistante sociale

 

Maïlys est étudiante en troisième année d’assistante sociale à l’Institut Cardijn à Louvain-la-Neuve. Elle a effectué son stage à la Coordination Provinciale Sida Assuétudes (CPSA) d’octobre 2008 à mars 2009. Ce stage a été l’occasion de développer un projet en rapport avec son travail de fin d’étude : quelle est la place du travailleur social dans des animations sur la vie affective et sexuelle avec des jeunes ?

 

            Pour ce projet, elle a travaillé avec la maison de quartier de Germinal à Namur. Avec l’aide de Zakariya Sabbani, animateur à Germinal, de Linda Zelaci, animatrice à la maison des jeunes de St Servais, et de Bénédicte Rusingisandekwe, coordinatrice de projets à la CPSA, elle a pris en charge un groupe d’environ huit enfants d’origine étrangère de 10 à 16 ans. Son objectif est de contribuer à l’augmentation des activités en promotion de la santé en relation avec la vie affective et sexuelle dans le milieu extra-scolaire.

 

            Son projet a débuté début décembre et se termine fin mars. Durant ces 4 mois, elle a rencontré les enfants à 8 reprises. La première séance était principalement destinée à une prise de contact avec les enfants (notamment via le jeu Brin de jasette).

Une fois qu’un climat de confiance s’était installé entre les animateurs et les enfants, Maïlys a pu abordé, dans ses activités, des thèmes en rapport avec la vie affective et sexuelle : le sida, le mariage, l’amour, l’amitié,…

Pour maximiser l’efficacité de son message, Mailys se basait à chaque fois des représentations que se faisaient les enfants des différents sujets traités.

 

            En fin de compte, Maïlys tire beaucoup de positif de ce projet : « Cela touchait à l’immigration et à l’aide à la jeunesse, deux thématiques qui m’intéressent énormément ».

Lorsqu’elle fait le bilan de son stage à la CPSA en général, Mailys ne trouve pas non plus de points négatifs : « J’ai été bien accueillie et très vite intégrée dans l’équipe. J’ai appris plein de choses car je n’ai pas été cantonnée dans une seule tâche. J’ai touché à tout, j’ai même parfois fait un boulot d’éducateur ! J’ai été amenée à rencontrer beaucoup de professionnels du travail social, notamment grâce au réseau des Points Relais Sida. Cela est très positif car ça pourra m’être utile dans ma future vie professionnelle ! »

Denis, stagiaire à la CPSA, étudiant en information et communication

Stagiaires 2008

Emilie Pondeville  était étudiante infirmière en santé communautaire. Elle a effectué son stage à la Coordination Provinciale Sida Assuétudes en 2008.

Lors de son arrivée à la CPSA , nous avions reçu une demande des rhétos de St Berthuin. Ceux-ci organisaient leur 4ème édition du Festival Rock'n Brousse .

Emilie a participé à la mise en place du projet , conçu un guide d'accompagnement pour utiliser l'outil "ça doit se savoir" ( plus connu sous le nom de "la roue" , cet outil a été créé par des jeunes du Cefa de Dinant en 2003 .Composée de 28 photos ,la roue permet de s'informer sur les modes de transmissions du sida , des IST et des hépatites .

Emilie a réalisé un support reprenant les 28 situations et la bonne réponse ainsi que le nom des supports didactiques où l'on peut aller chercher l'information ( exple: livret rose, faire valoir ses droits , ...)

Stagiaires 2005